GALF Gestalt à la frontière
GALFGestalt à la frontière

JOURNEE DES TALENTS, 6 juillet 2019

Un moulin à talents

Ce premier samedi de juillet, le Moulin de Carra accueillait la cinquième Journée des talents Gestalt à la frontière. Ou comment favoriser la rencontre entre le monde de la thérapie et le grand public. Trois ateliers pour découvrir des approches de soin. Finies les frontières entre sachants et non sachants. Place à la curiosité et au partage.

8 h 30. Le soleil domine déjà le site. Victoire, aux commandes du Moulin, nous aide à monter les tentes. Les premiers participants arrivent, les bras chargés. Chacun s’affaire à organiser son plat pour le buffet canadien. On fait connaissance. « Ah, vous êtes thérapeute ? Pas moi... » Certains doutent : ont-ils bien fait de venir ? Seront-ils à la hauteur de ces ateliers thérapeutiques ? Edith, la présidente du Galf (association Gestalt * à la Frontière) les rassure : la rencontre vise à repousser les frontières. Celles entre thérapeutes et non thérapeutes, celles entre gestaltistes et non gestaltistes, les frontières géographiques enfin. Et à l’évidence, le territoire parcouru par les participants pour arriver jusqu’au moulin n’a pas de limites : ils viennent de Lausanne, du Pays de Gex, de Chambéry, de Mâcon... et même d’Ajaccio !

 

L’ayurveda : connaissance de la vie

Cinq éléments sont à la base de tout ce qui vit sur terre l'espace, l'air, le feu, l'eau, la terre et donc à la base de notre propre constitution d’êtres humains. Catherine Galliard, thérapeute ayurvédique, explique les grands principes de la discipline ancestrale qu’est l’ayurveda. Et comment l’équilibre de nos doshas, nos énergies fondamentales, assure notre santé. Démarre alors une analyse de la constitution. En binôme, on s’observe, on se questionne, on rit, on doute souvent sur le bon dosha à repérer. Catherine nous offre un questionnaire à remplir, mais surtout une occasion de nous rencontrer, de lever le voile sur certains détails intimes. Déjà on se sent plus proche de l’autre. Le ton de la journée s’affirme : la rencontre sera authentique.

Racontons-nous ou comment créer

un conte pour éclairer l’autre

« Il était une fois... » Ainsi démarre Jean Mollon, gestalt-
thérapeute, et le silence se fait. La curiosité s’éveille. Ses yeux pétillent lorsqu’il évoque le petit enfant qui sommeille en nous. Celui-là même qui sera touché par le message du conte et la résonance avec notre situation de vie. Il est temps de nous y essayer. Notre mission : écrire un conte à partir de moments de vie racontés par l’autre. De nouveau, un lien privilégié se crée : on se dévoile, on s’écoute, on écrit. En grand groupe, les histoires se partagent. Touchantes, drôles, elles offrent du recul et plus de conscience à ceux qui en sont les héros. On continue à se raconter, le temps du repas. La convivialité est à son comble.

Le tantra, art d’être en relation

Karl Di Foggia et Éliza coaniment des ateliers de tantra depuis plusieurs années. Leur proposition : un éveil des sens et la rencontre de l’autre. De cœur à cœur, de corps à corps. Leur voix calme nous guide. Les expériences autour du regard, du toucher, de la conscience s’enchaînent. Ralentir et sentir. Donner et recevoir. Aux questions finales, « avez-vous été touché au niveau cœur ? » et « avez-vous offert ou reçu de la bienveillance ? », la réponse est unanime : oui.

Le cadre exceptionnel du moulin a porté l’événement. Bien sûr aussi la générosité des animateurs, tous bénévoles, et celle de la mairie de Ville-la-Grand qui a offert le lieu. L’implication de tous a fait le reste. Chacun s’est découvert un peu plus au contact de l’autre.

Isabelle Inzerilli Gestalt-praticienne à Gaillard Isabelle.inzerilli@sinventer.fr

* Approche thérapeutique centrée sur les interactions de l’être humain avec son environnement, personnel, professionnel, social. Approche holistique, la Gestalt favorise le dialogue constant entre pensées, émotions et sensations corporelles. 

 

 

Quelques photos de l'ambiance de notre journée:

- Diaporama

- Vidéo

Actualités

 

Journée à la Frontière - samedi 19 octobre 2019

Trauma, panser l'après

avec Sylvie Schoch de Neuforn

 

Prochaine journée des talents: samedi 25 janvier 2020

suivie de l'AG

 

Comment nous joindre

Gestalt à la frontière
67, chemin de Chapeaux

01170 CROZET

Téléphone : +33 6 62 21 36 00

email : info@gestalt-a-la-frontiere.org

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Gestalt à la frontière