A revoir

Une journée des talents inédite sur Zoom

avec Jean-Marie Delacroix, autour de son dernier livre :

"La pleine conscience en psychothérapie"

 

Le Galf et vous

La gestalt par-delà les frontières

C’est d’abord une histoire d’héritage, celui des Journées à la frontière depuis 2013, ces rencontres autour d’un thème, animées par des personnalités marquantes du domaine de la gestalt, ou plus largement de la psychologie. C’est ensuite la puissance d’une envie, celle de voir la gestalt se développer par de-là les frontières, quelles soient géographiques ou humaines. C’est enfin le fruit d’une amitié, quand un petit groupe de Gestalt-thérapeutes décide, plein d’enthousiasme, de se mobiliser autour d’un projet. De là naît l’association « Gestalt à la frontière ». Son but : promouvoir la gestalt dans la région du Grand Genève.

Aujourd’hui, le Galf soutient un projet ouvert :

  • Au niveau du territoire, pour créer des ponts entre la France et la Suisse, par-delà la frontière, tout en assurant une animation de la région du Grand Genève.

  • Au niveau des personnes, pour favoriser la rencontre entre professionnels et non professionnels, entre gestaltistes et non-initiés.

  • Au niveau des actions, pour favoriser les partages entre praticiens et entretenir le réseau ; développer des liens avec les différents partenaires que sont les travailleurs sociaux, les médecins, les chercheurs et les artistes ; faire découvrir la gestalt au grand public ; développer les passerelles avec les différentes pratiques artistiques : musique, théâtre, expression corporelle, arts plastiques, etc. De là, une proposition d’actions variées, dont les Journées à la frontière (séminaires-conférences thématiques avec la participation d’un spécialiste reconnu) et les Journées des talents (partage de pratiques par le biais d’ateliers d’expérimentation).

Le Galf s’inscrit dans le réseau des associations et structures existantes, qu’elles soient fédérales, nationales, régionales, locales. A ce titre, il collabore avec ses partenaires, notamment le Pot Commun des Groupes Régionaux de Gestalt-thérapie (PCGR) et la Société Suisse Romande de Gestalt Thérapie (SSRGT), pour contribuer au rayonnement de la gestalt et soutenir le réseau des praticiens.

 
 

les événements du Galf en images et en mots

 

L'équipe du Galf

Jean-Jacques Merrien : Professeur d’art plastique et de théâtre, marionnettiste, directeur artistique du théâtre Micromégas de Ferney, co-animateur de groupes d’Impro-Gestalt.

« J’introduis un regard impertinent dans le milieu de la gestalt que je fréquente assidûment ! »

Isabelle Inzerilli :  

Formatrice auprès d’entreprises et d’institutions, praticienne en gestalt et en hypnose (accompagnement d’adultes et d’enfants), elle utilise dans sa pratique son expérience du théâtre, des approches corporelles, de l’écriture. « Ce qui me mobilise, c’est de soutenir le développement des personnes, leur capacité à se positionner dans la vie. Chacun a le pouvoir de s’inventer. »

Stephane Trémelot :  

Après 15 ans dans le monde bancaire à l’international, il codirige une start-up puis co-fonde une association à but non lucratif pour soutenir un projet philanthropique visant à généraliser la consommation partage. Gestalt-praticien, il co-anime des sessions pour les couples. « Mes nombreux voyages et mes expériences de bénévole dans diverses associations m’ont permis très tôt une ouverture sur le monde et l'envie d’aller à la rencontre de l’autre. »

Nicolas Reichel :

Animateur socioculturel au sein de la FASe (Fondation d’Animation Socioculturelle), il développe différents projets pour l’accueil des jeunes migrants à Genève (ACPO). Egalement gestalt-thérapeute et superviseur dans les institutions. « Difficile de me mettre à la place de l’autre parce qu’il est différent, et pourtant je peux le rejoindre si je me déplace de mes anciennes convictions. »

Edith Laszlo :  

Professeur de Lettres classiques et formée en théâtre d’improvisation, elle enseigne le théâtre pendant plus de 15 ans. Gestalt-thérapeute (clientèle individuelle et de groupe) et forte d’une expérience de l'art-thérapie, elle anime des ateliers de théâtre d'improvisation en institution psychiatrique. « Le théâtre d'improvisation est un moyen puissant de créer du lien et d'entrer en contact dans une perspective gestaltiste. »

Judith Ly :  

Gestalt-thérapeute transfrontalière avec une clientèle multi-ethnique, elle est aussi infirmière clinicienne en santé mentale, suppléante, responsable d’équipe d’infirmiers. « Tout ce qui touche à la recherche en neurosciences affectives me passionne. »

Contactez-nous

Gestalt à la frontière
67, chemin de Chapeaux

01170 Crozet

Tél. : (+33) 06 62 21 36 00

email : gestaltalafrontiere@gmail.com

Pour nous joindre

© 2019 Galf

  • retrouvez-nous sur Facebook